Druckansicht der Internetadresse:

Faculty of Humanities and Social Sciences

La chaire d’histoire moderne – Prof. Dr. Susanne Lachenicht

Imprimer la page

Réseaux et identités diasporiques: l’exemple des huguenots

Financé par la German-Israeli Foundation (GIF) (2010-2013)

Le projet de recherche «Netzwerke der Diaspora, Identitäten der Diaspora: das Beispiel der hugenotten (Réseaux et identités diasporiques: l’exemple des huguenots)» examine la formation et la transformation des identités dans la diaspora prennant pour exemple une «diaspora victime » (Robin Cohen), soit les protestants français ou huguenots. Comment se construisirent les identités franco-protestantes en France, comment se developpèrent-elle dans le refuge au 17è et 18è sciècle? L’objectif de ce projet consiste en premier lieu à établir des réseaux entre les «Gatekeepers»  de la diaspora en question (pasteurs, dirigeant militaires, imprimeurs, marchands). Deplus, les idées circulant par ces réseaux seront analysées ainsi que la façon par laquelle elles furent distribuées à l’intérieur de la diaspora huguenotte. Finalement,le projet tentera d’élucider en quelles mesures une identité huguenotte commune, distincte et cohérente a pu être établie et préservée. Pour ce faire, plusieures générations d‘huguenots vivant dans différents refuges seront examinées.

Responsables du projet: Prof. Dr. Myriam Yardeni (université de Haifa University) et Prof. Dr. Susanne Lachenicht (université de Bayreuth).


Webmaster: Anne Overkamp

Facebook Twitter Youtube-Kanal Instagram Blog Kontakt