Druckansicht der Internetadresse:

Faculty of Humanities and Social Sciences

La chaire d’histoire moderne – Prof. Dr. Susanne Lachenicht

Imprimer la page

Thèses de doctorat

Julien Bérard

La production et la diffusion de connaissances géographiques à la Renaissance à l’exemple d’Abraham Ortelius

Abraham Ortelius (1527-1588) fut l’un des cartographes les plus remarquables de la Renaissance. Son oeuvre principal, le Theatrum Orbis Terrarum, est concidéré comme un jalon central de l’histoire de la cartographie. La thèse doctorale vise en premier lieu à définir et explorer les différents champs de savoir et de connaissances geógraphiques représentés sur les cartes d’Ortelius ainsi qu’à identifier leurs sources textuelles et cartographiques. Pour éclaircir les processus d’accumulation et de distribution du savoir, les réseaux de communication et commerciaux auxquels Ortelius avait accès seront également analysés. Plus généralement, le projet vise à situer l‘histoire de la cartographie dans le contexte plus large de l’histoire du savoir et des connaissances ainsi que de l’histoire économique.

Sara Graveleau

Discrimination et tolérance en France et dans le Refuge au XVIIe siècle. L'itinéraire d'Henri Basnage des Beauval (1656-1710), avocat de la République des Lettres

(Co-tutelle entre l'université d'Angers et l'Universität Bayreuth, Pr. Didier Boisson, Pr. Susanne Lachenicht, Bourse de la Région des Pays de la Loire)

Henri Basnage de Beauval, né en 1656, est un huguenot normand issu d'une famille de pasteurs et d'avocats célèbres. En tant que protestant, il est confronté, comme ses coreligionnaires français, à une persécution grandissante orchestrée à la fois par la monarchie et par l'Église catholique. La révocation de l'édit de Nantes en 1685 provoque de nombreuses conversions au catholicisme mais aussi des départs vers les pays du Refuge. «Monsieur de Beauval » choisit cette seconde option en 1687, en rejoignant son frère, le célèbre ministre Jacques Basnage, à Rotterdam. Il abandonne sa prometteuse carrière d'avocat, préférant préserver sa foi. Au Refuge, il prend la suite du journal de son ami Pierre Bayle - les Nouvelles de la République des Lettres - qui deviennent l'Histoire des ouvrages des savans. En se construisant progressivement un réseau de correspondance avec des intellectuels de plusieurs pays européens, le journaliste nourrit son périodique et devient un « secrétaire » de la République des Lettres. Il participe aux débats concernant la liberté de conscience et la tolérance religieuse, s'opposant par exemple à Pierre Jurieu.

Dr. Jürgen Hollweg

Les échanges d’infomations entre chimistes et les structures de leurs réseaux durant la première moitié du XVIIe sciècle

Tandis que les historiens se sont déjà penchés à maintes reprises sur la correspondance des philosophes et des philosophes de la nature dans le cadre de la répubique des lettres, le cas des chimistes, lui, ne fut que partiellement traité. La question primordiale de cette recherche constitue donc à s’interroger sur l’existance même d’un ou de plusieurs réseaux de communication entres les chimistes du XVIIe siècle et, suite à l’affimative, sur l‘identification de leurs membres. Les formes et les structures de ces réseaux ainsi que les infomations qui y furent échangées seront aussi examinées, tout en considérant les facteurs extérieurs ayant pu les influencer. Finalement, les répercussions des réseaux d’informations et de leurs structures sur l’évolution de la chimie en tant que discipline sientifique feront égallement partie des élements à considérer.


Webmaster: Anne Overkamp

Facebook Twitter Youtube-Kanal Instagram Blog Kontakt